Getuigenis
 

Erwin Van de Wiele

TOURISME GAND

Un coeur pour les autocars dans la ville historique d’Artevelde

Gand réserve un accueil chaleureux aux touristes et aux autocars. En plus d’un site internet informatif, Gand envisage des parkings périphériques spécifiques avec point d’accueil et facilités pour les autocars, leurs chauffeurs et accompagnateurs.

Gand a déjà pris déjà quelques initiatives éparpillées en faveur du tourisme en autocar ces dernières années. Il y a des parkings à la Dampoort, au Bijloke et à Gand Sud et les autocars peuvent obtenir une autorisation pour circuler dans le centre historique. « Sur base de ces expériences, nous recherchons une solution durable pour les prochaines années » déclare Erwin Van de Wiele, directeur du tourisme à Gand. « Nous voulons travailler plus en profondeur et plus en largeur et également nous adresser aux chauffeurs et aux guides-accompagnateurs. Dans une première phase, il y aura un site internet pour les visiteurs professionnels. Nous y prévoyons un volet séparé pour les autocaristes avec des conseils pratiques, des questions et des réponses pour préparer une visite à Gand ».

En plus de l’initiative internet, les services du tourisme de Gand prévoient divers investissements concrets en faveur du tourisme en autocar. « Dans une ville historique avec un centre médiéval, il n’est pas toujours évident de circuler en autocar. En outre, les habitants et les visiteurs n’accepteraient pas non plus que des autocars circulent partout. Si on autorisait cela, on détruirait également le produit touristique. « C’est pourquoi il faut rechercher des alternatives attirantes comme des parkings à la périphérie et des points de prise en charge facilement accessibles à proximité immédiate du centre historique » poursuit Erwin Van de Wiele.

Dampoort & Bijloke

Un premier projet d’avenir concerne le réaménagement du parking Dampoort et la mise en service d’un point d’accueil où les chauffeurs et les guides- accompagnateurs peuvent s’adresser. « La promenade jusqu’au centre historique est encore relativement longue mais la revalorisation du site actuellement fermé de l’abbaye Saint-Bavon permettra de donner un pouvoir d’attraction touristique à ce trajet » explicite Erwin Van de Wiele qui, pendant son temps libre, est également guide-accompagnateur. « Un deuxième projet est prévu à la Bijloke où le musée de la ville STAM ouvrira bientôt ses portes. Nous prévoyons ici un lieu d’arrivée digne de ce nom avec un comptoir d’information, des facilités pour les chauffeurs et des établissements horeca. Il y aura également la possibilité d’y louer des vélos et nous envisageons la possibilité de se rendre en bateau de la Bijloke jusqu’au centre historique de Gand. Un peu plus loin, au Watersportbaan, nous envisageons un parking où les autocars peuvent attendre plusieurs heures ».

« En outre, nous examinons les possibilités pour donner des incitants aux chauffeurs lorsqu’ils se garent à la Bijloke » déclare encore Erwin Van de Wiele. « Actuellement il s’agit encore en grande partie d’idées et de plans que nous espérons réaliser dans quelques années. 15 % de nos touristes viennent en autocar et nous essayons le plus possible de leur faciliter la vie. En échange, nous voudrions également certains engagements de leur part. Le fait que des chauffeurs laissent tourner régulièrement leur moteur pour l’air conditionné ou le chauffage est très bruyant et provoque des réactions négatives des habitants. Il en résulte immédiatement la critique que les autocars sont grands et vilains. On peut bien avancer qu’un autocar est plus respectueux de l’environnement que 50 voitures mais il faut résoudre ce problème. Une solution réside peut être dans un raccordement provisoire au réseau électrique et nous voulons bien investir dans un raccordement électrique adapté » conclut Erwin Van de Wiele.

Erwin Van de Wiele


retour au sommaire
 
 

 
d-artagnan | all for advertising
Error connecting to mysql